Debriefing GNP 2018

– Sommaire –

Contenu

– Méthodologie -. 1

– GNP 2018 -. 2

  1. Contexte général :. 2
  2. L’organisation :. 2
  3. L’organisation :. 5
  4. L’Histoire :. 6
  5. Le jeu :. 7
  6. Synthèse et axes de travail pour le GNP 2019 :. 9

– Méthodologie –

         Les éléments du débriefing sont issus des débriefings en ligne (enfants et adultes) et des questionnaires du débriefing spécial règles envoyés aux veneurs, aux maitres de classes et aux responsables de groupes PNJ.

         Le présent document reflète tous les différents vécus et toutes les différentes sensibilités, dans le but d’obtenir une vision objective de cette édition du GNP. Cependant, chaque affirmation est comparée aux faits et aux vécus des autres (c’est une triangulation) ; les affirmations qui se révèlent isolées et infondées (contraires au faits) ne sont pas reprises dans la suite du document.

         Concrètement, deux questionnaires débriefing adultes en ligne ont été écartés car le contenu est contredit par les faits et les autres témoignages. En revanche, toutes les opinions et sensibilités ont été notées.

– GNP 2018 –

1.  Contexte général :

Cette année nous avons fait face à plusieurs défis :

      * Nouveaux intervenants :

  • Nouveau responsable cuisine.
  • Nouvelle équipe spectacle de nuit.
  • Nouveau responsable surveillance de nuit.
  • Nouvel animateur principal.
  • Nouveau maitre d’armes (école des guerriers).

      * Nouvelle équipe enfants (les hommes-loups).

      * Nouvelle structure scénaristique.

      * Nouveau système de jeux (règles de pouvoirs, compétences, passages de niveau).

      * Nouveaux lieux de vie (les fortins).

      * Nouvelle organisation du repas du samedi soir.

      * Des habitués clefs absents ou peu présents.

      * Beaucoup de nouveaux joueurs (PNJ).

      * Beaucoup d’annulations de dernière minute (une quinzaine).

      * Des impondérables aléas techniques :

  • Canicule (nous obligeant à revoir l’occupation du terrain).
  • Un camion en panne (pour le transport des échafaudages).
  • Un nid de guêpes sur la pente.

Concernant les effectifs, nous avons près de 50 joueurs (enfants et adultes) inscrits en 2017 et non-réinscrits en 2018, et presque autant de nouveau joueurs jamais inscrits au GNP auparavant (enfants et adultes). Dans ce contexte, nous avons enregistré 220 inscrits, mais les annulations de dernières minutes ont ramené l’effectif réel à 206. Enfin, en raisons de contraintes personnelles, certains joueurs ne sont venus que le dimanche tandis que d’autres ne sont venus que le samedi. Au final, nous n’étions guère plus sur le terrain que l’an dernier.

A noter une augmentation significative du nombre d’enfants : 83 en 2017 et 97 en 2018.

Malgré cela, nous avons de très bons retours au global, en quantitatif (la moyenne des notes de débriefing adultes est de 8,7 en intégrant les deux questionnaires écartées et de 8,9 en les excluant) ou en qualitatif (les appréciations verbales).

Concernant les débriefings, nous avons 15 réponses enfants et 22 réponses adultes sur les questionnaires en ligne et 18 réponses au questionnaire par mail spéciale règles. Au global, nous avons l’avis de 25% des participants. Nous devons être mesurés dans notre analyse car ceux qui sont très content ou très mécontent ont tendance à plus répondre, tandis que ceux qui ont un avis plus nuancé ont plus tendance à ne pas répondre. Enfin, les adolescents peuvent avoir tendance à réclamer plus d’éléments de jeux qu’ils ne sont capables d’assumer.

2.  L’organisation :

— La préparation du GNP en cours d’année :

Globalement, tout le monde reconnait que la communication qui a eu lieu en cours d’année a été bonne et que les préparatifs ont été suffisants.

Points de vigilances :

      * 1 demande d’actualiser le site Odydeli en plus de la page FB car tout le monde n’a pas FB, ou donner une visibilité plus importante aux informations clefs (dates et lieux de réunions ainsi que le thème).

      * Il manquait une après-midi rangement et tri du cabanon.

      * Les Week-ends cabanon sont à promouvoir.

Retour de l’organisateur :

Une bonne participation tout au long de l’année (réunions scénario, week-end cabanons, etc …). Une excellente coordination entre Dijon, Sens et Paris, même si ce n’est pas évident. Le scénario et les règles de jeu sont une très belle réussite collective.

Il reste encore difficile d’avoir de la visibilité sur les engagements de chacun en cours d’année, de même qu’il est difficile d’avoir des retours aux communications des organisateurs. Nous devons aller vers plus de planification des actions à réaliser pour plus de visibilité.

Synthèse de la réunion :

      * Mathieu Bittoun s’occupe de créer une page internet qui assure une visibilité publique pour les informations non sensibles et qui concernent l’organisation.

      * Nous conservons la méthodologie de 2017 et 2018 pour la construction du scénario :

  • Travail par modules (le module central, les groupes spéciaux tel que les Ondins, le module externe tel que les spectres, etc …).
  • Plusieurs lieux de réunions avec différents groupes, synthèse et coordination de l’ensemble des travaux sur Dijon.

* Philippe Robin s’occupe de faire le ménage dans le wiki pour le rendre plus opérationnel (enlever ce qui ne sert plus à rien, mettre à jour les informations qui ne l’on pas été, rendre le site plus lisible, Ajouter une page sur le site avec tous les liens importants).

— Les inscriptions :

Globalement, tout le monde est satisfait. Les confirmations d’inscription envoyées par mail ont été très appréciées.

Retour de l’organisateur :

Très belle réussite en apparence mais de multiples problèmes en arrière-plan :

      * Soucis avec l’adresse physique de Catherine, des courriers ont été perdus, d’autres sont arrivés avec 15 jours de décalages et a engendré des perturbations et un surcroît de travail.

      * Encore trop d’inscriptions sans paiement. Et parmi elles, des annulations d’inscription de dernières minutes sans justification ni fondement ; ces annulations prennent la place de PJ/PNJ qui voudraient participer. Bien évidemment, les auteurs sont blacklistés car leur attitude est préjudiciable. Les annulations tardives justifiées (raisons de santé par exemple) et les non inscriptions (des anciens qui ne se sont pas inscrits du tout cette année) n’entrent pas dans ce champ.

      * Nous avons couru après les inscriptions en juin pour ne pas être en recul d’effectif et permettre un bon déroulement du scénario. Le côté négatif est le résultat mitigé, le côté positif est que nous attirons du monde et que l’information passe enfin. Il nous faut plus de demandes de participations pour ne pas dépendre des retardataires.

      * Il est urgent que nous procédions aux inscriptions au travers d’une plateforme en ligne pour gérer les inscriptions et les paiements.

Synthèse de la réunion :

      * Attentions aux jeunes adultes : ces dernières années nous avons perdu une proportion plus importante des jeunes de 20 à 25 ans qu’auparavant :

  • Nous devons leur faire une place, les intégrer et leur donner envie de s’investir.
  • Nous devons songer aux remplacements des anciens, y compris, à moyen/long terme l’organisateur principal du GNP.
  • Nous ferons les inscriptions en ligne par Hello Asso (Démo Mathieu) et une adresse mail dédiée aux inscriptions sera créée.

— L’installation du GNP / Le rangement :

Globalement, tout le monde est satisfait du résultat.

Points positifs :

      * Nous avons plus de volontaires pour nous aider.

      * Des jeunes adultes ont envie de s’investir.

      * L’installation et le rangement s’améliorent d’année en année, et c’est une grosse mécanique qui fonctionne bien.

Points de vigilances :

      * Nous avons manqué d’un coordinateur de terrain pour l’installation (fonction auparavant remplie par Laure et Camille), et d’une méthodologie (zones définies pour décharger les caisses notamment).

      * Nous avons manqué de documents supports pour l’installation, dans le village mais également pour les différents lieux de vie.

      * Nous avons manqué d’une réunion logistique le vendredi soir pour nous coordonner le dimanche lors du rangement.

      * Nous avons manqué d’un camion le dimanche après-midi.

Synthèse de la réunion :

Nous mettons en place des mesures pour améliorer notre logistique :

      * Réalisation d’un inventaire papier du cabanon pour servir de document de travail.

      * Préparation d’un plan d’installation du village et des lieux de vie (détail du matériel à installer, localisation des lieux de vie, identification du matériel pour répartition rapide).

      * Réunion Logistique le dernier week-end cabanon en Juin pour valider le protocole d’installation et identifier ce que l’on emmènera sur le terrain.

      * Avoir un Coordinateur Village (Camille Collinet, Élodie Oliveira, Julien Lecourt, Laure Venancio).

      * Réunion logistique le samedi soir du GNP pour coordonner le rangement du dimanche.

      * Recherche d’un second camion pour la logistique générale plus un troisième camion pour les échafaudages.

      * Investissement matériel complémentaire : amélioration des contenants (ajouter poignées caoutchouc sur cantines, remplacer le bidon métal par des bidons bleus pour ranger les armes, racheter des bacs plastique « PRO »), investir dans des malles supplémentaires, une malle par lieu de vie, pour préparer en juin le matériel (tonnelle, décoration, etc …) de chaque lieu de vie et faciliter son acheminement et son rangement sur le terrain.

      * Investissement dans des talkies-walkies ?

      * Mathieu doit mettre tous les docs, notamment les cartes, sur le Wiki.

      * Imprimer un A0 (Arnaud) et pleins plastifiées (Philippe)

      * Tables et bancs : passer par la mairie de Domats qui peut livrer pour environ 200€. Ils ont peut-être d’autres choses pour faire de l’ombre

ATTENTION : la gratuité du terrain (centre aéré) est remise en question !

— L’accueil des participants :

Globalement, tout le monde est satisfait du résultat.

Points de vigilances :

      * Certains adultes sont peut-être passés au travers de l’accueil et des bracelets.

      * Quelques mineurs ne sont pas passés au check de nuit.

      * Mise en place tardive cette année.

Retour de l’organisateur :

Nous avons manqué de gens (recherche d’une troisième personne disponible pour l’accueil au dernier moment) et Laure fut moins disponible mais néanmoins disponible malgré sa récente maternité.

Synthèse de la réunion :

      * Faire une fiche séparée à l’accueil pour les Veneurs.

      * Mettre une heure finale 13h45 (13h à 13h30, tolérance jusqu’à 45 non communiquée).

      * Envoyer le listing théorique par veneur en amont du GNP, préciser le listing todo des veneurs.

      * Attention, pour les changements de groupe il faut passer le signaler à l’accueil.

      * Faire une organisation avec étendards pour le regroupement initial des peuples à l’Auberge, une table par groupe.

— La nuit :

Globalement, tout le monde est satisfait du résultat. Des retours sur la chaleur, deux retours négatifs d’adultes sur le bruit tardif mais aucune gêne signalée de la part des enfants.

Points positifs :

      * Malgré un renouvellement complet des équipes de nuit nous avons rempli la mission.

      * Très bonne ambiance le samedi soir et très bonne intégration des adultes (mieux que les autres années).

Points de vigilances :

      * Bruits tard dans la nuit sous le Barnum.

      * Des adolescents ont fait une virée de nuit.

Retour de l’organisateur :

Organisation moins stricte cette année. Nous avons gagné en convivialité mais nous devons revenir à plus de rigueur (bruit, tabac, etc …).

Synthèse de la réunion :

         * Repréciser qu’il y a 3 zones : enfants seul, familles (à côté des enfants, tranquille), et adultes (il peut y avoir du bruit). Warning de ne pas déranger le gardien.

— La cuisine :

Unanimité sur la qualité du repas (bon goût et bonne quantité) mais aussi sur celle de l’organisation de la cuisine.

Points positifs :

      * Nouveau chef cuisine parfaitement intégré, le résultat est impeccable.

      * Nouvelle organisation des services du samedi soir impeccable : une vraie réussite.

Points de vigilances :

      * Coordination à améliorer pour le dimanche midi (nécessité d’une réunion de coordination le samedi soir) : bien servir le repas après la première phase de rangement.

Retour de l’organisateur :

Félicitations !

Synthèse de la réunion :

         * Bravo aux jeunes pour la vaisselle du dimanche matin !

         * Il faut bien aider les veneurs des plus jeunes pour préparer et faire le repas : pourquoi pas les veneurs des plus grands ? ou d’autres (4 personnes, rôle à bien signaler et à trouver en amont : Aurélien, Augustin, Yoann, Violette , Roméo, +++)

         * Envoyer les listes d’intolérances à la cuisine.

3.  L’organisation :

— Le casting / Les costumes / Les enfants :

Unanimité sur la qualité des costumes et des PNJ. Unanimité également sur le comportement, l’investissement et le plaisir des enfants.

Points positifs :

      * Bravo à Imperium Ludi qui apporte une vrai valeur ajoutée au GNP.

      * Bravo à la couturière de l’association.

Points de vigilances :

      * Certains costumes enfants sont un peu chauds.

      * Certains enfants ont des tenus inadéquates (t-shirt Nike ou Bart Simpson, etc …). Nous devons exiger des parents une tenue neutre à minima.

      * Quelques enfants ne sont pas dans l’ambiance ou pas RP.

      * Récurrence du comportement ambivalent des Templiers.

      * Certains rôles sont un peu décevant (le gardien qui manque de consistance par exemple).

Retour de l’organisateur :

Cette année nous n’avons pas eu de retour négatif sur un groupe, tout le monde s’est amusé et a bien profité de son GNP (cf les Templiers en 2017). Cependant, nous avons des pistes d’amélioration pour les Templiers.

— Les veneurs :

Globalement, les enfants ont apprécié leurs veneurs.

Points de vigilances :

      * Quelques remarques cependant (d’enfants et d’adultes) sur l’ingérence de certains veneurs qui ne laissent pas les enfants vivre leur aventure.

      * Un document « Briefing Veneur » préalable est nécessaire (travail lancé et remise en service d’une version améliorée pour 2019).

Retour de l’organisateur :

Proposition de Jean-François Silvan (Jeunesse et Sport) de nous mettre en relation avec des animateurs voulant se former au cadre spécifique du GN. Nous pourrions ainsi mixer un Veneur-animateur et un veneur-GNiste.

— Le village / Les lieux de vie :

Le village du bas est vécu comme mieux qu’avant grâce aux tentes médiévales en remplacement des stands, même si les avis sont partagés. La décoration extérieure est bien mais aurait pu être mieux (il n’y a pas eu de gros efforts de fait). Les lieux de vie du village (temple du prêtre, cabane de la sorcière écarlate, l’archiviste) étaient très convaincants.

De l’avis général, il ne se passait pas grand-chose au village. Ce point est paradoxal puisque tout le monde est fatigué de devoir monter et descendre la pente et tout le monde est ravi de pouvoir rester toute la demi-journée dans les bois, mais certains regrettent qu’il ne s’y passe rien (quand ils n’y sont pas !).

Les lieux de vies sont salués pour leur intérêt, leur innovation et leur intégration dans le jeu, c’est un concert de louanges.

Points positifs :

      * Les ondins : magnifiques.

      * Lieu du camp des ondins : belle innovation, nous agrandissons le terrain de jeu.

      * Les fortins : super innovation 2018, pour le décor mais aussi pour le jeu lui-même.

Points de vigilances :

      * Habillage des fortins à améliorer pour 2019.

      * Renforcer la décoration des lieux de vie secondaire (camps Orcs par exemple).

Retour de l’organisateur :

Les innovations de cette année sont une vraie réussite. Il manque encore un lieu de vie sur le terrain Est pour bien occuper le terrain. L’idée de préparer une malle par lieu de vie pour faciliter la décoration est l’investissement est une bonne idée.

Pour pouvoir améliorer cette partie il nous faut plus de personnes impliquées en cours d’année.

4.  L’Histoire :

— Le démarrage et les écoles :

Impeccable comme d’habitude.

Points positifs :

      * Les rôles des maitres de classes ont plus de consistance et d’intérêt (ce fut très apprécié).

      * Les écoles ont plus d’intérêt (ce fut très apprécié) du fait des nouveaux pouvoirs.

      * Démarrage à l’ombre très apprécié.

Points de vigilances :

      * Prise en main du rôle d’animateur principal à poursuivre (c’est la première année).

— Les batailles et les spectacles :

Très bons retours dans l’ensemble. L’innovation de la bataille finale du samedi soir est plébiscitée par les enfants qui ont fortement apprécié la non linéarité de celle-ci, l’intérêt dans l’histoire et le choix possible du camps. Toutefois, pour les plus petits, la gestion des combats PJ-PJ ne semble pas adaptée.

La bataille du dimanche est bien, mais génère plus de critique : un peu courte (c’est le contexte), un peu confuse (des confusions dues au nouvel animateur principal et au changement de lieu de dernière minute), et moins intéressante dans l’histoire que celle du samedi (le ressort scénaristique n’a pas été expliqué correctement aux enfants et il y a eu des cafouillages à la mise en place).

Le spectacle des ondins est plébiscité, il est adaptée aux enfants, ils en redemandent. Le spectacle de nuit est bien apprécié en général, certains l’ont trouvé un peu long.

Points positifs :

      * Une nouvelle équipe spectacle de nuit qui a fait ses preuves.

      * Un nouveau concept de bataille finale qui a enchanté.

Points de vigilances :

      * Coordination du samedi soir à revoir, certains groupes enfants ont loupé la bataille.

      * Manque de PNJ à la bataille finale du dimanche (nous voyons là, entre autre, l’impact des annulations de dernière minute).

      * Les combats PJ-PJ ne sont pas adaptés aux plus jeunes (Pixies, Lutins, farfadets).

Retour de l’organisateur :

L’ensemble des batailles et des spectacles est un franc succès, dans le concept et dans la réalisation. La bataille du samedi est plus stressante pour l’organisateur car difficile à coordonner ; elle répond par contre aux attentes des plus grands.

— Le scénario et les quêtes :

Très bons retours dans l’ensemble, le scénario est un franc succès auprès de tout le monde. Il y a plus de liberté dans le jeu, ce qui est apprécié par les PNJ qui s’amusent, et par les enfants (au-delà des plus jeunes) qui sont contents que tout ne soit pas écrit et que leurs actions aient une conséquence effective sur les évènements. Certains sont juste déçus que ce ne soit pas encore plus ouvert que ça ne l’est. Preuve que nous allons dans le bon sens.

Points positifs :

      * Une nouvelle structure scénaristique qui a fait ses preuves et que nous réutiliserons les années suivantes.

      * Une dynamique de jeu fortement appréciée.

Points de vigilances :

      * Il manquait un grand méchant identifiable pour les plus jeunes (Pixies, Lutins, Farfadets) mais pas pour les plus grands.

      * Trop de quêtes d’un coup dans certains cas pour les plus jeunes.

      * Certains aimeraient quelques quêtes secondaires annexes en plus (les plus vieux).

      * Quelques défauts de coordinations pour les quêtes des plus petits (ondins).

Retour de l’organisateur :

Le système de jeu est validé. Nous avons cependant mis en évidence des attentes très différentes et incompatibles sans un scénario plus complexe :

  • Il nous faut une trame linéaire avec un grand méchant pour les plus jeunes (Pixies, Lutins, Farfadets).
  • Le dosage de cette année était parfait pour les groupes intermédiaires (Gnomes à Hommes des sables).
  • La trame n’est pas assez ouverte pour les plus grands (Hommes loups, Elfes et Templiers).

Synthèse de la réunion :

Nous travaillerons avec une structure à étage pour le scénario 2019 :

         * Un contexte géopolitique riche (BG) servant de base pour les aventures des plus grands.

         * Un grand méchant et des quêtes spécifiques pour les petits (principales et secondaires).

         * Un scénario à part pour les templiers qui s’intègre dans le scénario général.

5.  Le jeu :

— Les règles de jeu :

Très bons retours dans l’ensemble. Les innovations sont bien appréciées et majoritairement, les participants (PJ et PNJ) considèrent que c’est une nette amélioration par rapport aux autres années.

Plus en détail, il ressort des analyses une appréciation différente suivant les âges :

      * Système trop complexe pour les plus jeunes (Pixies, Lutins, farfadets), principalement les sorts collaboratifs.

      * Système parfaitement adapté pour les groupes médians (Gnomes à Hommes des sables).

      * Système qui mériterait d’être développé pour les plus grands (Elfes, Hommes Loups et Templiers) qui demandent plus de complexité, de construction et de RP.

Points positifs :

      * Rééquilibrage entre les classes (le magicien et le clerc retrouvent de l’intérêt).

      * Sorts collaboratifs très appréciés.

      * Sorts de RP (infiltration) bien appréciés.

Points de vigilances :

      * Certains sorts/compétences sont trop puissants (KBoum, Poison) et doivent être modérés.

      * Des rééquilibrages à poursuivre.

Retour de l’organisateur :

Le système de jeu est validé. Cependant, nous pouvons répondre aux différents besoin par un système plus travaillé. Nous devons être vigilants à ne pas proposer aux grands un système de jeux qu’ils demandent mais qu’ils n’assumeront pas. Il nous faut continuer l’équilibrage des classes et proposer quelques nouvelles compétences ou sorts mais y aller progressivement.

Synthèse de la réunion :

         * Il est proposé de travailler sur les combos de sorts pour permettre différents niveaux d’utilisation suivant les âges : pas de combos pour les plus jeunes, des combos pour les plus anciens.

— Les montées de niveau :

Très bons retours dans l’ensemble, tout le monde a apprécié l’innovation. Les demandes d’amélioration suivantes ont été formulées :

      * Avoir un lieu de vie dans la forêt pour les cérémonies et pour ne pas courir après les maitres de classe.

      * Avoir des consignes de jeu sur comment gérer les montées de niveau (actions particulières, RP, etc. …) sans précision horaire : les veneurs jugent du bon moment pour monter, on peut avoir des niveaux 3 dès le samedi AM mais un groupe qui ne fait pas ce qu’il faut peut finir le GNP au niveau 2.

Points positifs :

      * Donnent de la consistance aux niveaux et renforcent le rôle des Veneurs.

      * Un moment de RP qui a beaucoup de vertus.

      * La présence des maitres de classe dans la forêt et non au village est très appréciée.

Points de vigilances :

      * Certains ont courus après les maitres de classes (alors que les Veneurs pouvaient le faire).

      * Les montées de niveau à 11h30 sont mal vécues (pas le temps de tester ses nouveaux pouvoirs).

Retour de l’organisateur :

Le système de jeu est validé. Il faut développer les conditions de montée de niveau pour qu’il n’y ait plus de pression horaire. Il faut également réfléchir aux plus petits.

6.  Synthèse et axes de travail pour le GNP 2019 :

— Structure de jeu :

Nous décomposons le jeu en 3 groupes :

      * Les plus jeunes (Pixies, Lutins, Farfadets – soit 6-10 ans).

  • Un grand méchant identifié.
  • Un scénario tourné vers le magique et le féérique, plus linéaire et/ou plus classique.
  • Un spectacle de pré-nuit spécifique.
  • Des quêtes de groupes identifiées.

      * Les médians (Nains, Gnomes, Sylphes, Hommes des sables, Hommes chats – soit 10-14 ans).

  • Jeu ouvert et non linéaire.
  • Des quêtes données par les PNJ selon leurs besoins (structure 2018).

      * Les plus grands (Hommes loups, Elfes, Templiers – soit 14-16 ans).

  • Jeu ouvert et non linéaire.
  • Des interactions avec les PJ et les PNJ.
  • Des quêtes données par les PNJ selon leurs besoins plus une quête spécifique centrale.
  • Mise en avant du RP et des actions coordonnées.

— Lieux de vies complémentaires :

      * Deux Fortins ou un gros château.

      * Une commanderie templière (Benoit Cosse prend le lead).

— Matériel à préparer :

      * Boucliers pour les grands.

      * Décorations pour les fortins ou le château.

      * Des projectiles supplémentaires pour les fortins.

— Proposition complémentaire en matériel (Gaëlle et Raphaël) :

      * Armes en latex spécifiques pour chaque peuple (coût de revient proche épée boudins). On peut commencer avec 1 ou 2 peuples.

      * Des bâtons, des ceintures et des chapeaux pour les mages. Encoches pour lisibilité des niveaux de mage (1 ruban par niveau).

      * Des éléments d’armure en mousse et faux cuir pour upgrader les costumes enfants (achats au village).

— Divers :

      * Investissement matos.

      * Faire une donation pour notre photographe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.